Les auteurs et les livres sélectionnés

Fanny Chiarello : « Le sel de tes yeux »
Le sel de tes yeux

Le sel de tes yeux (Éditions de l'Olivier, 2020), est un roman de l'autrice Fanny Chiarello, qui vit dans le bassin minier du Pas-de-Calais. Ses romans sont publiés aux édtions des l'Olivier, à la Contre Allée, à l'École des Loisirs et au Rouergue, tandis que ses poésies et nouvelles paraissent aux Carnets du Dessert de Lune et aux éditions de l'Attente.

L'autrice s'est inspirée d'une rencontre fortuite pour son roman. « Fanny photographie par hasard une jeune athlète en train de courir. Elle commence à imaginer la vie de cette dernière, en la nommant Sarah et en lui inventant une famille, une meilleure amie ainsi qu'une amoureuse. Habitante d'une petite ville du bassin minier, l'homosexualité de Sarah ne serait pas acceptée par son entourage. Un jour, Fanny se retrouve nez à nez avec Sarah au cours d'une fête. »

Livre sélectionné par Sylvia Bienaimé, enseignante missionnée de la DAAC de Lille.


Laurent Contamin : « Veillée d'armes »
Veillée d'armes

Veillée d'armes (Éditions courtes et longues, 2020), est une pièce de théâtre de Laurent Contamin, écrivain et artisan de théâtre (dramaturge, metteur en scène, comédien, pédagogue) résidant dans l'Oise.

« Nous sommes en juin et, comme chaque année dans cette station balnéaire du nord de la France, les Fêtes du Solstice approchent. Mais cette année, quelques éléments nouveaux viennent un peu changer la donne : d'abord les rafles policières de clandestins s'intensifient aux abords du port et du Tunnel ; ensuite le nouveau maire voudrait une dimension "patrimoine" plus affirmée que dans les éditions précédentes ; enfin, le vieux Baptiste a disparu : enlèvement ? fugue ? perdition ? Son fils, responsable de la sécurité au Tunnel et sa petite-fille, qui entend de temps en temps des voix venues d'ailleurs, partent à sa recherche. Dans ce territoire de "bout du monde" et de frontière à la fois, des strates du passé resurgissent, venant mettre à mal le présent et sa doxa sécuritaire... »

Livre sélectionné par Hervé Leroy, auteur et journaliste.


Jean-Marc Flahaut : « Je n'aime pas les ateliers d'écriture »
Je n'aime pas les ateliers d'écriture

Je n’aime pas les ateliers d’écriture (Éditions La passe du vent, 2020), est un recueil de poésie de Jean-Marc Flahaut, auteur né à Boulogne-sur-Mer. Influencé par les auteurs de la contre culture américaine des années 60 et 70, il est l'auteur d'une dizaine de livres aux croisées du roman noir, du fait-divers et de la poésie.

« Je n’aime pas les ateliers d’écriture est un ensemble de poèmes presque tous rédigés à la première personne du singulier et, cependant, tournés vers les autres et dont le sujet central est l’atelier d’écriture. Jean-Marc Flahaut, en effet, nous offre ici une suite de textes pour la plupart écrits "en atelier", ou une fois les séances terminées. »

Livre sélectionné par François Annycke, de Colères du Présent.


Emmanuel Godo : « Puisque la vie est rouge »
Puisque la vie est rouge

Puisque la vie est rouge (Éditions Gallimard, 2020), est un recueil de poésie d'Emmanuel Godo, professeur de littérature et auteur né dans l'Oise. Ses premiers livres sont des essais où il suit des écrivains comme Hugo, Nerval, Claudel, Bloy, dans leur exploration de la vie intérieure. La poésie est le fil d'or ou la rivière souterraine qui unit tous ces textes.

« Ce texte au titre enflammé est le journal intime en vers libres d’un homme en lutte contre ce qui pourrait bouleverser son existence et la briser. Partagé entre sa vie ancienne, qui n’a pas fini de le retenir, et le désir de réussir la vie toute neuve qu’il entrevoit, le poète s’essaye à traduire ici au plus juste les sentiments qui l’animent devant l’inconnu, qui vont de la fragilité à la confiance, de la tristesse à la joie. Entre prières profanes et chants de merci, il engage pleinement sa voix, jouant de toutes les subtilités de la langue pour porter haut ce qu’il ressent en profondeur : que la vie n’est pas cette chose grisâtre que l’époque voudrait qu’elle fût. »

Livre sélectionné par Françoise Objois, journaliste.


Nancy Guilbert : « Nuit »
Nuit

Nuit (Éditions courtes et longues, 2020), est un album de l'illustratrice Anna Griot et de Nancy Guilbert, autrice vivant à Lille. Ancienne professeure des écoles, elle se consacre à plein temps à l'écriture jeunesse depuis 2011 et a publié plus de 80 livres. Les thèmes abordés dans ses œuvres sont la famille et ses secrets, les liens familiaux et intergénérationnels, l’estime de soi, la nature, la tolérance ou encore le rapport à l’autre.

L'album Nuit retrace le chemin initiatique du personnage. « La petite fille peint les images de ses rêves. Une nuit, elle plonge dans le monde de ses créations et rêve qu’elle devient cœlacanthe, poisson mystérieux qui a vu naître les dinosaures. Elle découvre l’Océan, ses trésors, ses secrets et les autres espèces qui peuplent l’obscurité. Et quand la nuit disparaît, elle quitte les flots, reprend forme humaine. Elle sait désormais que la richesse est dans ses rêves. »

Livre sélectionné par Anik Delafraye, directrice de la médiathèque de Courrières.


Guillaume Magni : « Amiens, de Samarobriva aux guerres de religion »
Amiens, de Samarobriva aux guerres de religion

Amiens, de Samarobriva aux guerres de religion (Éditions Petit à petit, 2020), est une bande dessinée d'un collectif d'illustrateurs et illustrices majoritairement de la région Hauts-de-France, réunis autour de Guillaume Magni et Stéphane Cuvillier au scénario.
Guillaume Magni anime depuis des années des ateliers d'écriture et des formations au média bande dessinée pour publics jeunes et moins jeunes sur tout le territoire picard. Il intervient également régulièrement en maison d'arrêt ou en hôpital psychiatrique de jour.

Avec cette bande dessinée collective, « Les personnages et les grands moments de l'histoire de la capitale picarde sont mis en images en s'appuyant sur des reconstitutions de lieux et des archives historiques. Les différents chapitres sont accompagnés de pages documentaires. »

Livre sélectionné par Anne Serniclay, du Salon du livre de la Couture.


Julien Martinière : « Loup d'or »
Loup d'or

Loup d'or (Éditions Sarbacane, 2020), est un album de l'autrice Raphaële Frier et de l'auteur et illustrateur Julien Martinière. Il publie ses premiers albums dès 2006 et continue aujourd’hui de multiplier les collaborations avec des auteurs et des maisons d’éditions différents. En 2018, le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil lui décerne la pépite d’or du meilleur album de l’année pour Le tracas de Blaise écrit par Raphaële Frier et publié aux éditions de l’atelier du poisson soluble. Julien Martinière vit et travaille à Lille, où il enseigne également à l’ECV le dessin et l’illustration à des étudiants en cursus design et animation.

Cet album est un conte moderne, à la fois sombre et lumineux, sur la quête de liberté d’un loup au cœur d’or. « Le docteur Caboche détient la formule qui transforme la fourrure des loups en toison d'or. Dans le vaste hangar cerné de barbelés où il les élève, chaque loup n'est qu'un numéro. Un matin, 730 recueille une hirondelle blessée et la soigne. Quand il la relâche, il jette un œil dans la fente par laquelle elle s'est enfuie – et découvre les sensations du dehors. D’après 173, il existerait là des loups libres…. À dater de ce jour, 730 ne rêve que d'une chose : la liberté. »

Livre sélectionné par Adeline Poivre, de l'AR2L Hauts-de-France.


Alex W. Inker : « Un travail comme un autre »
Un travail comme un autre

Un travail comme un autre (Éditions Sarbacane, 2020), est une bande dessinée d'Alex W. Inker, auteur-illustrateur lillois originaire de l'Avesnois. Ancien élève de l’Institut Saint-Luc de Bruxelles et de l'université Lille 3, où il a enseigné les liens entre cinéma et BD, il se consacre essentiellement à la création depuis 2015.

Son roman graphique est une adaptation d'un roman de l'américaine Virginia Reeves paru en 2016. « Alabama, années 1920. Roscoe T. Martin, électricien, s'est reconverti malgré lui en fermier. Dans une ultime tentative de sauver l'exploitation, il convainc Wilson, son ouvrier noir, de détourner une ligne électrique de l'Alabama Power. L'escroquerie fonctionne jusqu'au jour où leur branchement sauvage coûte la vie à un employé de la compagnie. »

Livre sélectionné par François Annycke, de Colères du Présent.


Lettre d'information

Inscrivez-vous :

Suivez-nous

Site d'Amiens
La Graineterie
12 rue Dijon
80000 Amiens

Site d'Arras
La Citadelle, Quartier des Trois Parallèles
Avenue du Mémorial des Fusillés
62000 Arras

Préfet de la région Hauts-de-France Région Hauts-de-France Département du nord Communauté urbaine Arras