Retour sur l'Assemblée générale 2021

Retour sur les temps forts de l'assemblée générale du 24 juin 2021 !

Jeudi 24 juin 2021 avait lieu l'Assemblée générale de l'AR2L Hauts-de-France, au sein de l'université d'Artois (Arras). Nous vous proposons de revivre les temps forts de la journée.


Assemblée générale 2021 : une nouvelle gouvernance pour l'AR2L Hauts-de-France

L’Assemblée générale extraordinaire du 13 avril 2021 a voté la révision des statuts initiaux de 2018, principalement les articles concernant la composition du Conseil d’Administration afin d’assurer la pluralité et une meilleure représentativité des acteurs·trices.

Temps fort de la vie associative, l’Assemblée générale du 24 juin 2021 a été l’occasion, pour les adhérents et l'équipe, de faire le bilan de l’année écoulée, d'évoquer l’année en cours et surtout de se retrouver après cette année de confinement rythmée par les visioconférences. Le rapport d’activités 2020, rédigé sous forme de synthèse présentée et votée lors de l'Assemblée générale, a permis de revenir sur cette année marquée par différentes crises.
 

AG 2021

Une partie des adhérents de l'AR2L Hauts-de-France, le 24 juin 2021, à l'Université d'Artois


L’Assemblée générale a élu en totalité un nouveau Conseil d’administration sur les bases des nouveaux status, et un nouveau Bureau a été constitué.
 

> La composition du nouveau Bureau :

PRÉSIDENT
M. Pascal MERIAUX, directeur de l’association On a Marché sur la Bulle (Amiens - 80)

VICE-PRÉSIDENT·E·S
Mme Élisabeth BOURGOIS, autrice et scénariste (Métropole européenne de Lille - 59)
M. Christian MORZEWSKI, président honoraire de l’Université d’Artois (Arras - 62)

SECRÉTAIRE
Mme Geneviève TRICOTTET, Réseau des maisons d’écrivain et des patrimoines littéraires des Hauts-de-France (Amiens - 80)

SECRÉTAIRE ADJOINTE
Mme Lucie CHAMBON, responsable lecture publique pour la Communauté de communes du Val de Somme (Corbie - 80)

TRÉSORIÈRE
Mme Hélène HOCHART, directrice des bibliothèques d'Abbeville (Abbeville - 80)


« Sortie de crises » : un après-midi de débats

L'après-midi du 24 juin 2021 a été consacrée à des débats afin de réinterroger les bases de l'écosystème livre en Hauts-de-France, d'identifier ses forces et ses faiblesses pour répondre aux enjeux et défis à venir. Ce fût aussi l'occasion de mettre en perspective quelques axes de travail nécessaires et de repenser la place de l'AR2L Hauts-de-France dans ces problématiques.

Les participants ont pu s'appuyer sur le travail d'enquête autour de la crise sur la filière du livre en région Hauts-de-France réalisé par Tara Lennart, journaliste et militante du livre : Sortie de crises : Tour d'horizon du secteur du livre dans les Hauts-de-France un an après l'émergence de la pandémie de Covid 19 et pistes de réflexion pour un avenir partagé.
 

AR2L_Dossier Sortie de crises

 


AU PROGRAMME L'APRÈS-MIDI

> 14h - 14h30 : Introduction
État de crises en France et Hauts-de-France - un dialogue entre Tara Lennart, journaliste, et Delphine Henry, coordinatrice de la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill).


> 14h45 - 16h15 : Ateliers-débats

  • Atelier 1 : La bibliodiversité en question

    La crise Covid-19 n’a pas eu les mêmes effets pour tous. Aujourd’hui, la question de l’indépendance, de la diversité culturelle et des risques que les concentrations à venir font peser sur le système imposent de nous requestionner sur les notions d’indépendances, et de ce que cache le débat sur la surproduction éditoriale. Les éditeurs indépendants créent une nouvelle fédération qui puisse prendre en considération leurs spécificités. Les auteurs et autrices s’interrogent sur un statut qui pourrait les protéger de ces aléas qui mettent à mal leur ressource, et plus largement le droit de penser, imaginer et questionner différemment le monde.

    Débat introduit par Tara Lennart, journaliste et militante du livre. Elle est l’autrice du rapport sur l’impact de la crise Covid sur la filière livre en Hauts-de-France ; et membre du comité d’expert qui évalue les dossiers de demande de subventions d’éditeurs auprès de la Commission européenne.
     
  • Atelier 2 : La crise écologique et les métiers du livre

    Entre crise climatique et production massive, il semble que le système livre vive toujours plus en contradiction entre ces deux enjeux – à l’heure où la question fait florès sur les tables des libraires et les rayons des bibliothèques. Comment repenser nos métiers en évitant les solutions de facilité ? Pourquoi construire encore des lieux pour accueillir des livres ? Comment mutualiser les ressources quand on est bibliothécaire, libraire, acteur social ? Comment associer action pour l’environnement et actions en faveur du livre ? Lutte contre le réchauffement et contre les discriminations ?

    Débat introduit par Anaïs Massola, libraire et membre fondatrice de l’Association pour l’écologie du livre qui oeuvre de façon interprofessionnelle sur les questions d’éco-responsabilité et de bibliodiversité.
     
  • Atelier 3 : Face aux crises, créer de nouvelles alliances

    Au cœur de la crise de Covid-19, des solidarités se sont nouées sur les plans personnels comme individuels. Cette solidarité interroge nos façons d’agir, autant qu’elle trace des pistes pour d’autres manières de travailler. En témoigne notamment l’engagement de l’AR2L dans le Collectif régional art et culture (CRAC) qui a permis d’accompagner les acteurs de terrain de toutes les filières (livre, cinéma, théâtre, cirque…) autant que de dialoguer avec les institutions et collectivités. En témoignent les expérimentations en période de déconfinement pour aller vers les habitants, associant les arts, les approches, les univers professionnels. Un schéma pour que d’autres alliances puissent se créer ? Une solution pour développer de nouvelles relations et trouver de nouveaux publics ? Un espace pour réinventer l’action culturelle ?

    Débat introduit par Nicolas Huguenin, membre actif du CRAC et représentant de la filière audiovisuelle à travers l’association qu’il dirige, Hors-Cadre.
     
  • Atelier 4 : Structurer le livre en région : perspectives et enjeux

    Comment construire et animer une filière ? Pourquoi les agences et structures équivalentes ont été inventées et nécessitent d’être réinterrogées à l’aune des crises que nous traversons ? À travers notamment un panorama des agences en France, dressés par Delphine Henry et l’exemple singulier de la région Grand Est, nous chercherons les pistes d’un travail commun à l’échelle des Hauts-de-France.

    Débat introduit par Sophie Abellan, chargée de mission livre pour la Région Grand Est. Avec la participation de Delphine Henry, coordinatrice de la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill), réseau qui rassemble presque toutes les agences du livre en région.


> 16h30 - 17h : Synthèse des ateliers et conclusion.

Télécharger le document :

Adhésions : il est encore temps !

Auteurs, bénévoles engagés pour la lecture, bibliothécaires, correcteurs, éditeurs, enseignants, journalistes, imprimeurs, libraires, médiateurs de l’écrit et de la lecture, organisateurs de manifestations littéraires, professionnels du patrimoine écrit, des maisons d’écrivains… L’AR2L Hauts-de-France réunit l’ensemble des métiers liés au livre, à la lecture et au patrimoine écrit.

Vous êtes tous et toutes invité·e·s à rejoindre l’AR2L Hauts-de-France pour bâtir ce projet collectif et affirmer l’importance de la place du livre et de la lecture dans le tumulte du monde contemporain !

Télécharger le document :

Lettre d'information

Inscrivez-vous :

Suivez-nous


Site d'Amiens
La Graineterie
12 rue Dijon
80000 Amiens

Site d'Arras
La Citadelle, Quartier des Trois Parallèles
Avenue du Mémorial des Fusillés
62000 Arras

Préfet de la région Hauts-de-France Région Hauts-de-France Département du nord Communauté urbaine Arras