Logo AR2l
Dispositifs d'aides et de subventions

C'est mon Patrimoine ! 2024

Ministère de la Culture
Appel à projets / appel à candidatures Bibliothécaires Professionnels du patrimoine Acteurs du développement des pratiques
Du 15/01/2024 au 11/03/2024

 

Lancée en 2005 par le ministère de la Culture (« Les Portes du temps »), l'opération « C’est mon patrimoine ! » contribue à l’émancipation des jeunes par les arts et la culture et repose sur les trois piliers de l’éducation artistique et culturelle (EAC) :

  • La rencontre avec les artistes et les œuvres ;
  • La connaissance des arts et du patrimoine ;
  • La pratique artistique.

Cette opération a vocation à s’inscrire dans les projets de territoire contractualisés. Elle encourage des pratiques artistiques et culturelles nouvelles (balades urbaines, reportages photo, vidéo, radio, utilisation du jeu vidéo comme support de médiation...).

Le dispositif « C'est mon patrimoine ! » est coordonné, au niveau national, par la Délégation générale à la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle (DG2TDC) du ministère de la Culture et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).

Contexte de création

L’accès aux patrimoines (architecture, musées, monuments, archéologie, patrimoine immatériel, paysages, archives, etc.) occupe une place significative et structurante dans les parcours d’éducation artistique et culturelle à destination des enfants et adolescents, et constitue l’un des leviers des politiques territorialisées de démocratisation culturelle.

L'opération « C'est mon patrimoine ! » vise à :

  • Couvrir la diversité des territoires urbains, périphériques et ruraux ;
  • Toucher des publics diversifiés ;
  • Prendre en compte la pluralité des patrimoines (ensembles urbains, patrimoine immatériel, patrimoine rural de proximité, friches industrielles...) ;
  • Faire dialoguer la pluralité des patrimoines avec des propositions singulières et innovantes de pratiques artistiques et culturelles. Dans la perspective de l’Olympiade culturelle, « C'est mon patrimoine ! » s’ouvre également cette année aux propositions faisant dialoguer art, sport et patrimoine.

L’enjeu reste toutefois prioritairement la découverte et l’accès à des lieux patrimoniaux dont la fréquentation spontanée par les publics visés peut rencontrer des freins.

Elle tend aussi à développer de nouvelles temporalités :

  • Possibilité de dérouler les activités durant l’ensemble du temps extrascolaire, sur tous les temps de vacances scolaires (pas uniquement sur la période estivale) ou sur des jours isolés dans l’année (mercredis, samedis) ;
  • Mise en avant des temps de restitution des projets, ouverts à tous les publics, par exemple en lien avec des opérations nationales telles que les Journées européennes du patrimoine, les Journées nationales de l’Architecture, les Journées européennes de l’archéologie, etc.

Plus d'informations sur l'appel à projets sur le site du ministère de la Culture

 

Documents

Cahier des charges - C'est mon Patrimoine 2024 220.56 Ko .pdf
Dossier de candidature - C'est mon Patrimoine 2024 342.76 Ko .pdf
Modalités Précisions complémentaires Contact

Critères d'éligibilités

Le projet doit :

  • Être co-construit entre professionnels de différentes disciplines : médiateurs des patrimoines, artistes professionnels, acteurs de l’enfance et de la jeunesse, du secteur public ou de l’éducation populaire, etc. ;
  • Reposer sur un partenariat impliquant au moins un service ou une structure patrimoniale : le partenaire patrimonial est pleinement associé à l'élaboration et à la réalisation du projet. Deux services différents d’une même collectivité, patrimoine et jeunesse, peuvent par dérogation être considérés comme partenaires ;
  • Reposer sur plusieurs financements (État, collectivités territoriales, mécénat...).

Une formation préalable est attendue pour chaque projet à destination des différents acteurs, notamment les animateurs encadrant les jeunes. Cette formation peut être dispensée par l'établissement patrimonial, par une structure d'accueil de jeunes et/ou un réseau d’éducation populaire (dans le cadre d'un seul projet ou pour un territoire plus vaste et pour plusieurs projets mutualisés).

Le montant de la subvention versée par l'État ne pourra excéder 80 % du budget total du projet.

Durée du projet

Les activités se dérouleront durant l’ensemble du temps extrascolaire, sur tous les temps de vacances scolaires (pas uniquement sur la période estivale) ou jours isolés dans l’année (mercredis, samedis).
Le projet global comportera au moins 7 jours, pour une participation à la journée ou sous forme de stage de plusieurs jours.
Dans le cadre du plan mercredi, des demi-journées peuvent être programmées, à condition que chacun des participants soit bénéficiaire d’un minimum de 2 demi-journées.

Publics cibles

Le projet doit viser particulièrement les jeunes de 6 à 18 ans et notamment les adolescents. Les parents et les familles peuvent être associés à la réalisation du projet.
Dans le cadre de partenariats avec des structures d’accueil, l’opération est également ouverte aux jeunes placés sous-main de justice, aux personnes en situation de handicap, ainsi qu’aux réfugiés et migrants.

Actions

Les activités se déroulent sur un site patrimonial (ou plusieurs) et/ou consistent en pratiques relevant de traditions et savoir-faire d’un territoire.

Restitution

La restitution, à laquelle sont conviées les familles, les amis et si possible le grand public, peut prendre une diversité de formes à imaginer avec l’ensemble des partenaires et des participants. 
Les structures sont encouragées à prévoir un temps de restitution des projets à l’occasion de manifestations nationales du ministère de la Culture (Journées européennes du patrimoine, Journées nationales de l’Architecture, Journées européennes de l’archéologie…), afin que les réalisations soient valorisées auprès d’un large public, et que les jeunes impliqués dans l’opération puissent revenir en famille ou avec des amis à cette occasion. 
La réalisation du projet fera l'objet d'une valorisation sur le site internet de l'établissement patrimonial.

Calendrier 

La date limite de dépôt des dossiers pour la région Hauts-de-France est fixée au 10 mars 2024, 23h59 (heure de Paris). Aucun dossier ne pourra être déposé ou pris en compte après cette date.
La communication des résultats aux porteurs de projet se tiendra à la mi-avril 2024.

Dépôt du dossier

Le formulaire complété du dossier de candidature ainsi que l'ensemble des pièces-jointes doit être envoyé à cmp.drac.hdf@culture.gouv.fr et à sgar-politiquesdecohesion@hauts-de-france.gouv.fr

Ministère de la Culture

182 rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01